ICI Radio-Canada et CBC : les marques de médias de radiodiffusion les plus influentes en 2014

ICI Radio-Canada et CBC ont été classées respectivement les marques de médias de radiodiffusion les plus influentes du Québec et du Canada en 2014. Cliquez ici pour plus de détails.

Cette reconnaissance qui vient directement des Canadiens est un des plus grands honneurs que nous puissions recevoir, mais il n’est pas aussi surprenant que ça…

Nous diffusons plus de contenu canadien que jamais – plus de 90 % aux heures de grande écoute l’an dernier. L’envolée de nos cotes d’écoute en janvier montre bien que pour ce qui est de l’appréciation de nos émissions, nous avons démarré l’année en lion.

ICI Radio-Canada Télé offre des émissions appréciées des auditoires comme Mémoires vives, Les enfants de la télé, Tout le monde en parle, Unité 9 (qui a battu un nouveau record d’écoute), et bien sûr, la suite très attendue de 19-2. Notre offre numérique ne cesse de croître avec nos applications pour 2e écran, des webséries originales, des outils comme la Boussole électorale, sans oublier ICI Tou.tv, et ICI Musique. Avec près de 2,6 millions de visiteurs uniques, ICI Radio-Canada.ca est toujours aussi pertinente, et sera bientôt entièrement adaptée à toutes les tailles d’écrans et à la mobilité. Notre offre radio est toujours aussi forte, ayant obtenu des parts de marché records l’automne dernier, soit 21,7% chez les francophones. Et les chaînes spécialisées se démarquent elles aussi – notamment avec la progression accélérée des abonnés à ICI EXPLORA.

Au cours des prochaines semaines, nous reviendrons sur la façon dont CBC/Radio-Canada est devenue la marque la plus influente de la radiodiffusion au Canada, dans le cadre d’une série d’entretiens avec des familles multigénérationnelles de Radio-Canadiens.

– Emma Bédard, Conseillère, Services aux clients

***

Aujourd’hui, Allison et Susan répondent à tour de rôle aux questions que nous leur avons transmises.

Allison – Communications internes, Ottawa

Susan (mère d’Allison) – Production, Halifax

Allison : Raconte-moi les liens de notre famille avec CBC/Radio-Canada.

Susan : J’ai commencé à CBC Halifax en 1979 lorsque tu avais six mois. Quand moi j’étais jeune, mes parents écoutaient presque exclusivement la radio et la télévision de CBC, j’avais donc l’ambition de travailler pour la boîte et je pense que toi aussi tu as eu la piqûre, peut-être parce que je t’ai souvent amenée au travail avec moi?

Allison : Je n’ai pas intentionnellement marché dans tes traces – nous poursuivons toutes les deux des carrières bien différentes –, mais la CBC a occupée une telle place dans ma jeunesse que c’était pratiquement écrit dans le ciel que j’allais y travailler. Tu étais réalisatrice et mon père a dirigé le Service des arts pour l’Atlantique. Enfant, j’ai beaucoup joué à courir dans les corridors de l’immeuble South Park de Halifax. J’aimais traîner dans la régie pour te regarder travailler. Tu étais tellement dans ton élément, tu m’inspirais.

Allison : Je sais bien que nous ne sommes pas la seule famille à avoir des liens qui s’étalent sur des générations avec la CBC. Comment expliquer cela?

Susan : Je pense que l’essence de CBC/Radio-Canada coule dans les veines des familles de la même façon que le sens artistique. Ç’a toujours été le meilleur endroit au Canada pour vivre sa passion et son désir de créer dans l’univers de la radiodiffusion. Pas étonnant à ce compte-là que l’organisation ait ce pouvoir d’attraction sur les gens.

Allison : Je sais ce que représente travailler à CBC/Radio-Canada pour toi. Que crois-tu que ça signifiera pour ceux qui nous suivrons dans 100 ans?

Susan : Je pense que cela aura à peu près la même signification : un endroit qui encourage et nourrit certains des plus grands esprits créatifs de ce pays.

Susan : Qu’est-ce que ça représente pour toi aujourd’hui? Peux-tu me résumer en trois mots à quoi ça ressemble de travailler à CBC/Radio-Canada?

Allison : C’est un endroit auquel je suis fière d’appartenir. Je sais, ça fait plus de trois mots, je suis désolée. Peux-tu le faire en trois mots, toi?

Susan : Meilleure partie de ma vie professionnelle. Non, je suppose que trois mots ne suffisent pas.

Allison : Quel effet cela fait-il de répondre « CBC » lorsqu’on te demande où tu as travaillé?

Susan : Je suis fière de dire où j’ai travaillé et les gens me posent toujours des tas de questions par la suite. La plupart du temps, ils sont passablement impressionnés par la nature du travail que je faisais et le fait que c’était à CBC. Aujourd’hui, les gens m’interrogent constamment sur l’orientation de la Société, sur la direction qu’elle prend selon moi et comment je vis les changements qu’elle traverse en ce moment. Cela donne lieu à des échanges très intéressants.

Susan : Travailler à CBC/Radio-Canada, est-ce inscrit dans nos gènes?

Allison : Qui sait? Nous faisons souvent des blagues sur le fait que mes garçons ont une vocation d’humoristes, je les verrai peut-être un jour à CBC où ils feront rire le reste du pays.

Continuez de nous suivre pour d’autres portraits de familles de Radio-Canadiens. Si vous avez une histoire à partager, envoyez un courriel à emma.bedard@radio-canada.ca

Ce contenu a été publié dans Dans les médias, La Culture, Prix et récompenses, Programmation, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire