Les Jeux paralympiques : une expérience énergisante

Bien arrivée à Sotchi dans la nuit du 3 mars dernier. Nous sommes super bien installés au luxueux village des athlètes paranordiques où la température atteint des records olympiques.

Y’a de l’énergie dans l’air, ça c’est certain! Des drapeaux flottent aux balcons des chambres du village et les athlètes ont commencé leur traditionnel échange d’épinglettes.

Les conditions de neige sont difficiles, mais l’énergie et le sourire des bénévoles et de l’équipe du Comité paralympique canadien – qui nous ont accueillis comme des rois – compensent largement.

Parmi les 54 athlètes canadiens, 15 font partie de l’équipe de ski paranordique, qui comprend le ski de fond et le biathlon, c’est-à-dire 11 skieurs et les 4 guides qui accompagnent ceux à vision affaiblie.

C’est tout un honneur pour moi de me retrouver parmi des athlètes d’exception tels que Brian McKeever – 11 médailles paralympiques et seul athlète canadien à s’être qualifié à la fois pour les Jeux paralympiques et les Jeux olympiques – et Robbi Weldon – médaillée d’or en paracyclisme aux Jeux de Londres.

L’épreuve de biathlon court, qui s’est déroulée samedi (le 8 mars 2014), a marqué le coup d’envoi de ces Jeux, en présence du président russe Vladimir Poutine qui est un mordu du sport. On n’a pas l’habitude d’avoir des spectateurs aux Coupes du monde. Quelle foule énergisante! C’était impressionnant. Mark Arendz en a profité pour s’emparer de la médaille d’argent.

Je suis arrivée dernière, mais totalement emballée par cette première expérience paralympique qui m’a donné mon meilleur résultat au tir (7/10) à l’échelle internationale. Lors de ma première coupe du monde, en janvier 2012, j’avais manqué toutes mes cibles.

Je suis particulièrement heureuse de représenter le Canada au biathlon. C’est un sport très populaire en Europe mais beaucoup moins au Canada en raison, entre autres, du manque d’installations. Seuls trois des 11 skieurs canadiens se sont qualifiés à la fois au biathlon et au ski de fond.

Encore trois épreuves à venir : le biathlon moyen, le sprint en ski de fond et le ski de fond distance moyenne. L’expérience se poursuit!

– Caroline Bisson,  Athlète paranordique

Note : Depuis la rédaction de ce billet et au moment de sa publication, Brian McKeever a remporté 2 médailles d’or aux Jeux paralympiques, Mark Arendz une médaille de bronze au biathlon 12,5 km et Caroline Bisson s’est classée 11e au biathlon 10 km et 14e au biathlon 6 km.  

Ce contenu a été publié dans Paralympiques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire