Pleins feux sur l’enquête de CBC News concernant les femmes autochtones portées disparues ou assassinées

L’année 2015 aura été l’occasion pour nos équipes de travailler sur des projets exceptionnels. Aujourd’hui, nous braquons nos projecteurs sur l’enquête que mène CBC News concernant les femmes autochtones portées disparues ou assassinées.  Ces histoires, bien que déchirantes, méritent d’être racontées.

text box-frL’équipe a consacré plus de six mois à monter  un dossier sur ce sujet, ce qui n’avait jamais été fait auparavant : compiler et cataloguer tous les cas non résolus de femmes autochtones portées disparues ou assassinées au Canada au cours des six dernières décennies. L’équipe a ensuite produit une série multiplateforme comprenant une base de données interactive constituée d’histoires et de photos de plus de 230 femmes. Ce projet, qui cadre avec la Stratégie 2020, a permis de lancer une conversation à l’échelle nationale. Il s’agit également d’un excellent exemple de la manière dont nos équipes modernisent l’offre de contenu typiquement canadien, tout en s’assurant que l’ensemble des Canadiens y a accès.

J’ai eu la chance de m’entretenir avec Cecil Rosner, directeur de rédaction pour ce projet. Voici l’entrevue que j’ai faite avec lui.

Pouvez-vous nous en dire plus sur le volet numérique de ce projet? Pourquoi avoir privilégié l’aspect numérique plutôt que les reportages télévisés ou radio? Tout le projet reposait sur cette approche. Nous savions que le fait de publier les photos et les histoires de plus de 200 femmes aurait un impact certain. Faire défiler des dizaines et des dizaines d’images de femmes victimes de violences sur plus de six décennies a plus de résonnance que tout autre forme de reportage. Cela permettait aussi aux familles des victimes de prendre la parole, et ce, pour la première fois dans de nombreux cas. Nous avons aussi pu compter sur la participation des familles pour savoir si l’enquête policière avait été efficace et s’il devrait y avoir une enquête nationale.

Selon vous, pour quelle raison un radiodiffuseur public devrait-il s’intéresser à un tel projet? En quoi est-ce important et pertinent pour les Canadiens? Notre mandat est de faire connaître à tout le pays des histoires canadiennes et d’aider nos auditoires à mieux comprendre les courants sociaux qui affectent leur vie. Les Autochtones sont beaucoup plus susceptibles que tout autre segment de la population d’être victimes d’actes criminels, de disparaître et d’être tués. Les Canadiens veulent savoir pourquoi. C’est notre devoir d’essayer de trouver des réponses à ces questions.

Qu’est-ce que ce projet vous a appris sur vous et sur votre équipe? C’est important d’avoir plus d’un point de vue : une ou deux personnes ne peuvent connaître toutes les réponses. C’est pourquoi nous avons fait appel aux membres autochtones de notre personnel et consulté la communauté pour avoir leur avis et bénéficier de leurs conseils. C’était essentiel d’avoir au sein de notre équipe des personnes qui comprenaient très bien les origines culturelles et historiques de ce problème et qui étaient capables de faire preuve d’empathie à l’endroit des familles qu’elles devaient solliciter pour nous permettre de réaliser ce projet.

Quelle a été la réaction des Canadiens à propos de ce projet? La très grande majorité des réactions ont été positives. Nous savons que cette histoire a donné lieu à de nombreuses conversations dans tout le pays. Certains de nos concurrents ont même reconnu qu’il s’agissait d’un point de départ pour pousser l’enquête et les recherches plus loin et que notre base de données était la meilleure ressource. Certaines personnes nous ont dit que c’était une première étape importante pour lancer une enquête publique grandement nécessaire, mais que le gouvernement fédéral jugeait jusqu’alors inutile.

L’équipe derrière ce projet :  

Tiar Wilson, Connie Walker, Duncan McCue, Cecil Rosner, Teghan Beaudette, Martha Troian, Chantelle Bellrichard, Cate Friesen, Donna Lee, Kristy Hoffman, Tara Lindemann

Design et développement : William Wolfe-Wylie, Richard Grasley, Michael Leschart, Michael Pereira Recherchistes/rédacteurs : Tiar Wilson, Kimberly Ivany, Connie Walker, Duncan McCue, Martha Troian, Chantelle Bellrichard, Joanne Levasseur,Teghan Beaudette Réviseures : Kristy Hoffman, Donna Lee Responsable des photos : Tara Lindemann Directrice de rédaction : Cecil Rosner Chef de projet : Cate Friesen

Merci Cecil d’avoir partagé avec nous vos réflexions et félicitations à toute l’équipe pour un travail exceptionnel!

– Sarah Lue, conseillère en médias sociaux, Communications d’entreprise

Ce contenu a été publié dans CBC/Radio-Canada au travail, Contenus Autochtones, Les gens, Nouvelles, Programmation, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire