À vous la parole : les critères d’un bon livre

Avec le dévoilement de la liste des concurrents retenus pour le concours Canada Reads, c’est le moment idéal d’annuler toutes vos activités du week-end au cours des prochaines semaines (selon votre vitesse de lecture). Cette fois-ci, le thème prend la forme d’une question : Quel est le livre indispensable dont les Canadiens ont besoin maintenant? Grande question : les concurrents ont donc beaucoup de pain sur la planche alors qu’ils se préparent à s’affronter pour l’obtention du titre.

Dans ce contexte, j’ai posé la question qui tue à certains des blogueurs littéraires préférés des Canadiens : quels sont les critères d’un bon livre?

46- Ashley MetzgerAshley Metzger : Selon moi, le développement des personnages est l’un des éléments les plus importants. Je veux que les personnages semblent réels, comme si je pouvais les croiser dans la rue. Je veux qu’ils aient des défauts et des vices, mais qu’ils sachent se racheter… Je suis aussi une grande adepte des styles d’écriture et de narration uniques. J’adore quand les écrivains essaient de repousser les limites de leurs genres en exploitant au maximum l’aspect le plus important d’un livre – le texte.


46-ArielAriel Bissett : Un bon livre est celui qui stimule mon imagination, de sorte qu’à chaque moment de la journée, je me dis « si seulement je pouvais lire ce livre maintenant! ». C’est un livre dont les personnages semblent vrais ou encore qui me donne un point de vue auquel je n’aurai pas pensé.

 


46-Giselle Book NerdGiselle (Book Nerd) : Un bon livre comprend les critères habituels : une intrigue parfaitement ficelée, une histoire captivante et des personnages bien développés. Je crois qu’un bon livre est celui qui est capable de créer un lien émotionnel exceptionnel se rapportant à moi personnellement. C’est ce livre qui me fait rire, pleurer ou les deux.

 


46-LuanneLuanne Ollivier : Ce livre me garde-t-il éveillée, à en tourner les pages frénétiquement afin de savoir ce qui se passera ensuite? Suis-je emportée par le récit? L’écho de l’histoire se prolonge-t-il après la lecture de la dernière page? Les meilleurs livres sont ceux qui me touchent : ils me font pleurer, rire, me mettent en colère ou me laissent perplexe. Ce livre remet-il en question ma façon de penser ou m’ouvre-t-il les yeux?


Si vous cherchez des suggestions de livre, Canada Reads est un bon point de départ. Ces histoires explorent différents points de vue qui rendent le Canada si unique. Ils nous aident aussi à réfléchir sur notre avenir en tant que nation. Ce thème tombe à pic, puisque nous célébrons le 150e anniversaire de la Confédération cette année. Bonne lecture, Canada!

— Sarah Lue, conseillère en médias sociaux, Communications d’entreprise

Ce contenu a été publié dans La lecture, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire