Une nouvelle étude sur CBC/Radio-Canada et la publicité

Une nouvelle étude du Groupe Nordicité ltée révèle que la publicité ne détourne pas le radiodiffuseur public de son mandat et qu’il n’existe aucune raison valable du point de vue de la politique publique d’éliminer la publicité de ses services de télévision. En fait, la plupart des radiodiffuseurs publics du monde entier diffusent de la publicité ou ont des activités commerciales.

Le fait d’éliminer la publicité des services de CBC/Radio-Canada aurait pour effet de diminuer considérablement le contenu canadien et aurait de graves conséquences pour le secteur de la production indépendante et les annonceurs.

De même, les entreprises canadiennes qui comptent sur le radiodiffuseur public comme instrument de publicité seraient affectées par la perte de CBC/Radio-Canada comme ressource publicitaire. Cela réduirait les possibilités – lorsqu’elles existent – dans les marchés de plus petite taille. Étant donné la réduction des stocks, les tarifs publicitaires à la télévision augmenteront vraisemblablement.

Pour plus de détails, veuillez consulter l’étude de Nordicité ici.

– Sarah Lue, animatrice de blogue

Ce contenu a été publié dans Financement, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire