Une chouette ville qui donne des ailes

La rumeur veut que la ville de Sackville, au Nouveau-Brunswick, soit un petit paradis pour les oiseaux et les ornithologues en herbe. On va même jusqu’à dire que la municipalité accueille les créatures à plumes à bras ouverts.

CBC/Radio-Canada et le Secrétariat fédéral Canada 150 font le compte à rebours des 150 jours d’ici 2017 grâce à des activités organisées partout au pays. Nous voulons vous transmettre ces histoires, et aussi inviter les Canadiens à participer activement au processus en nous racontant leur Canada et en partageant l’initiative Raconte ton histoire.

Voyons voir ce que le compte à rebours nous réserve…

Centenaire de la Convention concernant les oiseaux migrateurs et dévoilement d’une exposition thématique

Au jour 109 du compte à rebours, le Service canadien de la faune (SCF) et la ville de Sackville, au Nouveau-Brunswick, ont une histoire unique à raconter sur l’importance des oiseaux et la façon de préserver notre flore et notre faune pour que les différentes espèces continuent d’habiter nos terres… ou au moins d’y faire une courte escale.

Voici leur histoire…

La baie de Fundy est une escale importante pour les oiseaux de rivage, et les marais de Tantramar – une zone protégée – constituent l’un des nombreux habitats investis par les oiseaux migrateurs qui traversent les frontières entre le Canada, les États-Unis et le Mexique. Des centres d’interprétation offrent des points de vue d’où les ornithologues amateurs et autres curieux peuvent observer les créatures ailées sans interférer avec leurs habitudes de vol. De plus, Sackville présente un décor inspiré des oiseaux comprenant des bancs publics munis d’accoudoirs imitant des cous de canard, des luminaires en forme de canards colverts pour les fêtes et des noms de rues et de restaurants empruntés à l’univers des vertébrés à plumes. Bref, à Sackville, on est aux oiseaux!

Et ce n’est pas tout! Le 14 septembre 2016, Sackville a célébré un jalon majeur de son histoire : la Convention concernant les oiseaux migrateurs promeut depuis 100 ans la conservation de la faune et la protection des oiseaux migrateurs et de leurs habitats. C’est aussi le jour 109 du compte à rebours d’ici 2017.

Afin de souligner ce centenaire dans le cadre des préparatifs du 150e anniversaire du Canada, le Service canadien de la faune (SCF) et l’Université Mount Allison ont lancé un concours invitant les étudiants en beaux-arts de l’université à créer des œuvres sur les oiseaux migratoires et leurs habitats. Un total de 16 pièces originales, notamment des tableaux, des broderies, des projets multimédias et des sculptures de verre, ont été dévoilées. La collection sera exposée dans les bureaux du SCF de partout au pays avant de revenir au bureau local de Sackville et à l’université.

Alors, les oiseaux rares? Racontez votre histoire! Nous voulons connaître votre opinion sur cet anniversaire important, cette ville unique et ces œuvres d’art. Exprimez-vous sur Twitter avec le mot-clic #RadioCanada2017.

– Carolyn Bissett, Spécialiste, Relations publiques, Communications d’entreprise

Ce contenu a été publié dans 2017, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire